Cambriolages

Contre les cambriolages, ayez les bons reflexes!

www.interieur.gouv.fr > ma sécurité > conseils pratiques > à votre domicile

Brochure d'information

Percev@l

Cette plateforme, mise en place par le centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) de la gendarmerie nationale, permet aux victimes d'escroqueries à la carte bancaire de signaler en ligne la fraude dont elles ont été victimes.

Plus d'infos sur www.economie.gouv.fr/particuliers/perceval-plateforme-signalement-fraude-carte-bancaire

Pour signaler une fraude à la carte bancaire: www.service-public.fr "fraude carte bancaire".

Brochure Percev@al

Info escroqueries

Le site www.internet-signalement.gouv.fr et le 0805 805 817 (coût d'un appel local) sont à votre disposition pour vous informer et pour signaler toute escroquerie.

Vous pouvez également vous rendre sur www.police-nationale.interieur.gouv.fr

Les maladies vectorielles

La maladie de Lyme est une infection due à une bactérie (microbe) transportée par une tique. La tique peut transmettre la bactérie à l’homme au moment d’une piqure.

Ce n’est pas une maladie contagieuse et toutes les tiques ne sont pas infectées par la bactérie responsable de la maladie de Lyme. Les tiques sont plus actives entre avril et novembre.

Comment se protéger de la maladie de Lyme ?
• Couvrez vos bras et vos jambes avec des vêtements longs. Restez sur les chemins, évitez les broussailles, les fougères et les hautes herbes. Pensez à prendre avec vous un tire-tique (disponible en pharmacie).

• Après une activité dans la nature, inspectez soigneusement votre corps.

• Après avoir été piqué par une tique, surveillez la zone pendant un mois. Si une plaque rouge et ronde s’étend en cercle à partir de la zone de piqûre, consultez un médecin rapidement.
Consultez également en cas de symptômes grippaux, de paralysie faciale ou de fatigue inhabituelle.

Plus d'infos sur inpes.santepubliquefrance.fr

Brochure sur la maladie de Lyme

Brochure pour les enfants

Le chikungunya, la dengue et le zika
Dans certaines régions du monde notamment tropicales (Afrique, Asie, Antilles, Océan Indien, Amérique du Sud, Océan pacifique) les moustiques peuvent transmettre des maladies comme le CHIKUNGUNYA, la DENGUE ou le ZIKA. Attention, les moustiques peuvent piquer de jour comme de nuit !

Si vous partez dans une région où des cas de ces maladies ont été signalés, protégez-vous des piqûres de moustiques :
• portez des vêtements couvrants et amples et imprégnez-les d’insecticide pour tissus.
• appliquez, sur la peau découverte, des produits anti-moustiques.
• dormez sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide pour tissus.
• utilisez des insecticides à l’intérieur et branchez la climatisation si cela est possible (les moustiques n’aiment pas les endroits frais).

Si vous revenez d’une des régions où des cas de ces maladies ont été signalés, restez attentifs :
• Consultez un médecin en cas de symptômes (douleurs articulaires, musculaires, maux de tête, éruption cutanée, conjonctivite).
• En cas de contamination, évitez de vous faire piquer par un moustique, qui pourrait, dans ce cas, contaminé d’autres personnes en les piquant.

Restez vigilant : le moustique de type Aedes (moustique tigre) qui peut transmettre le chikungunya, la dengue ou le zika est actuellement présent dans plusieurs départements, notamment du sud de la France.
Il apprécie particulièrement l’environnement humain et colonise surtout les environnements urbains  et péri-urbains. Dans ces environnements, le moustique tigre utilise toutes sortesde récipients et réservoirs artificiels d’eau (vases, pots, sous-pots, jouets d’enfants, bidons, gouttières, toits plats mal drainés,… ) pour y déposer ses larves. Il s’agit généralementde toutes petites réserves d’eau stagnante.

Pour vous protéger, la mesure la plus importante à prendre est d’éliminer de votre entourage toute source d’eau stagnante. Le moustique tigre est reconnaissable à ses rayures noires et blanches sur tout le corps ainsi que sur les pattes. Sa taille est généralement inférieure à celle du moustique commun. Ses ailes sont complètement noires et sans tâche. Son allure est pataude et il est facile à écraser en vol. Il apprécie généralement de voler autour des chevilles.

Plus d'infos sur inpes.santepubliquefrance.fr

Brochure chikungunya, denge et zika

Pour signaler la présence de moustique tigre :
www.signalement-moustique.fr/sinformer

Se baigner sans danger

L’INPES (Institut National de Prévention et d’Éducation pour la Santé) rappelle qu’en France, la noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 15 ans, devant les suffocations, les accidents par le feu puis les chutes.


Voici les précautions à prendre pour éviter tout risque de noyade des adultes comme des enfants :
• Équipez votre piscine d’un dispositif de sécurité qu’elle soit enterrée ou semi enterrée. Les barrières, abris de piscine, ou couverture empêchent physiquement l’accès au bassin et sont particulièrement adaptés aux jeunes enfants, à condition de les refermer après la baignade. Les alarmes sonores informent de la chute de l’enfant dans l’eau ou de l’approche de l’enfant vers le bassin mais n’empêchent pas la noyade.
• Posez à côté de la piscine, pendant la baignade, une perche, une bouée et un téléphone pour alerter les secours le plus rapidement possible.
• Pensez à sortir tous les objets flottants ou jouets et remettre en place le dispositif de sécurité. Retirez l’échelle après la baignade (piscine « en kit ») pour en condamner l’accès.

Numéro d’appel d’urgence : 112

Plus d’infos sur www.economie.gouv.fr/dgccrf/Securite-des-piscines ou sur www.prevention-maison.fr

Brochure baignade sans danger