Atlas de la biodiversité communale de Four

Depuis la dernière réunion, les différents membres ont pu se pencher sur le projet de leur choix.

Ainsi, plusieurs membres de la commission ont témoigné de leur incompréhension et colère. En effet, ils ont constaté un élagage "abusif" de certaines haies de la commune, alors que la politique de la commission est au contraire d'en replanter! Nous avons donc décidé de prendre contact avec la CAPI, qui a en charge l'élagage et de trouver un accord avec eux pour changer les pratiques, en respectant mieux l'environnement.

Deux membres de la commission, faisant partie de l'ACCA de Four, ont commencé à se renseigner auprès de la Fédération de chasse sur une possible subvention pour la plantation de haies.

De son côté, Loreleï a mené des recherches :

  • pour le projet de plantation de haies auprès de l'Office National des Forêts (ONF) et de la mairie de St Savin qui a réalisé ce type de chantier,

  • pour le projet de sentier pédagogique auprès de l'association Naturama, de la Fédération Française de Randonnée (FFR) et de la mairie de St Alban de Roche.

Au cours de cette dernière réunion, les membres de la commission ont partagé les informations récoltées et ont débattu à propos de deux thèmes de travail. Il a fallu que la commission décide, si elle voulait solliciter l'ONF, Naturama et la FFR, pour mener à bien ces différents projets.

2011-01-09-biodivv

Ainsi, après avoir validé l'intérêt de recourir à l'ONF, la commission :

  • s'est penchée sur une carte de la commune afin de localiser les différents emplacements nécessitant une haie bocagère pour des raisons de lutte contre les congères mais aussi pour favoriser la faune dans ses déplacements ;

  • va réaliser sur le terrain, un travail de repérage pour les futures plantations, avec un agent de l'ONF ;

  • va se renseigner auprès des communes de Roche, de Maubec, de Meyrieu-les-étangs et de St Agnin, qui ont déjà réalisé ce type de chantier (types d'arbres plantés, outils utilisés, subventions disponibles, etc.).

Concernant le projet de sentier pédagogique, la commission a validé l'intérêt de recourir à l'association Naturama (le conseil municipal doit encore donner son avis et allouer un budget). La commission va à présent définir l'emplacement du sentier (accès et proximité avec l'école, intérêt environnemental...). Elle rassemblera avec Naturama toutes les données intéressantes à relater le long du sentier.

 

Loreleï travaille aussi sur la mise en place d'actions de lutte contre l'ambroisie, qui seront débattues lors de la prochaine réunion le 19/03 à 20h30 en mairie

Les sites des partenaires :